mardi 10 mars 2009

Barbiephile ou Barbiephobe.

Une réaction à propos de Barbie celle de ma grande copine brune aux yeux verts.
"J'ai eu DES Barbies !!! Et la première était... brune, bien sûr !!!
Et j'adorais ! Oui, oui, j'avoue...
Ouf ! On est 2...
Mais Martine, non... elle était trop sage !!!
Barbie, elle, c'était une autre histoire...
La Barbie haute couture était un fantasme de couturière en herbe. J'avais 8 ou 9 ans et j'ai reçu pour Noël (à ma demande) un kit couture pour Barbie. Tout le nécessaire pour lui faire une robe de mariée, une robe de bal, une nuisette en dentelle, un tailleur pantalon, une robe dos-nu.
Il y avait tout dans la boîte: des tissus magnifiques, du fil, des aiguilles, des patrons et, top du top, un mannequin de couture.
Les choses se sont gâtées lorsque, fière de moi, j'ai tout emporté chez ma grand-mère couturière... Elle a trouvé mon idée excellente et s'en est servie pour m'apprendre à coudre !!! Moi, je me pensais qu'elle aurait cousu tout à la machine en 1 heure... Eh, ben non !!!
Chaque jour des vacances d'été, Mémé m'a fait coudre, à petits points, les fringues de la bimbo et très soigneusement, sinon je recommençais. C'étaient des vêtements haute couture, il fallait que ce soit beau !!
Limitées les escapades dans la campagne avec les copains et les copines, j'étais devenue la Barbie - Cendrillon !!!
A cette époque, j'ai regretté mon idée de cadeau. J'ai maudit la blonde Barbie (j'aurais dû me méfier...) qui m'a pourri mes vacances... et Mémé aussi !
Mais pour finir, j'en ai tiré ces leçons:
  • J'ai appris à soigner mon travail et à manipuler avec précaution les vêtements;
  • Je remercie ma grand-mère car je sais coudre maintenant, sans l'égaler pour autant;
  • J'ai, par la suite, longuement réfléchi à mes commandes de Noël et bien étudié les descriptifs et les notices;
  • J'ai aussi appris à réfréner mon impatience (mais là, il y a encore du boulot..), et à apprécier le travail bien fait ainsi que son coût !
Mémé a eu raison ! Elle ne rigolait pas avec le travail. Je l'adorais. Elle me manque encore... Ma petite fille aura un Ken en maillot de bain !!! Bisous. "



Découvrez Aqua!

6 commentaires:

  1. ktrine11.3.09

    oh c'est trop chouette comme souvenir, et très joli cet apprentissage du beau et du bien fait. à quand une mémé barbie?

    RépondreSupprimer
  2. Oui, c'est très pédagogique cette histoire... C'est p'têt pour ça que ma grande copine brune aux yeux verts est une PRO de la pédagogie !!!
    Merci Barbie !!! Je plaisante...

    RépondreSupprimer
  3. Moi les barbies je connais pas, j'en ai jamais eu mais je bavais devant celles de ma petite soeur, j'ai eu un baigneur et une poupée vers 7, 8 ans peut-être.Je les garde en souvenir,les barbies c'était Jacqueline ou Chantal qui en avaient, j'avais quand même le droit de les regarder...Bof, c'est du passé mais que l'on peut être malheureuse quand on désire ce que l'on aura jamais. Aujourd'hui je ne suis plus envieuse seulement un peu triste.

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai jamais souhaité en avoir une... D'ailleurs, quand les petiotes, à la maternouille, en apportaient j'étais effarée de la façon dont elles les manipulaient... par les pieds, tête en bas... ou par les cheveux... Elles passaient leur récré à les habiller, les déshabiller sans leur parler et encore moins les câliner...

    RépondreSupprimer
  5. ben mince alors moi je crois que je suis la plus vieille d'entre toutes
    je n'ai pas eu de poupées Barbie même pas de poupée Bella
    je n'avais qu'une orange et j'étais contente
    ma fille a eu des poupées barbie a adoré et à eu aussi des poupées bella et surtout des kikis

    RépondreSupprimer
  6. Non, non, Hug, ne dis pas "je suis la plus vieille"...Tu es celle qui connaît la Vie depuis plus longtemps (je te suis de près)... et forcément celle qui a connu davantage d'expériences.
    L'orange de Noël t'a assûrément donné le goût du partage et de l'Amitié... Sois-en convaincue.

    RépondreSupprimer