samedi 12 février 2011

Carnet de punitions.

Chacun, ou chacune d'entre nous, a certainement connu des fous-rire scolaires mémorables. 
En tant que "maicresse", j'étais dans le cumul. J'en ai connus étant élève, j'ai pris part à ceux des titiots de ma classe, j'en ai parfois déclenchés en animation pédagogique... ou en réunion de parents !!!
La punition tombe inévitablement !!! En voici une, extraite de ce fameux "Carnet de Punitions"... 
  
 J'attends vos copies... 
Cliquez sur les pages pour mieux les voir.


21 commentaires:

  1. Et bien moi les cahiers de punition ça ne me fait pas rire ... na !

    RépondreSupprimer
  2. La seule différence entre un fou rire et un rire fou, c'est la camisole !
    " Pierre Doris"
    Bon dimanche . Kiss .

    RépondreSupprimer
  3. Le rire est à l'homme ce que la bière est à la pression.
    A. Allais

    bon dimanche en rire:)
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. philosopher sur une expression aussi naturelle que le rire je laisse tomber.Il est en nous dès la naissance il s'exprimera le moment venu pas besoin de le provoquer.
    Buster Keaton s'en fend la poire.
    Bzzz...
    Zéro pour mon devoir et la paternelle torgnole livrée avec.
    Ponctuation d'une enfance jamais riante.

    RépondreSupprimer
  5. Excellent, Marité! Ces devoirs de punition nous renvoient quelques années en arrière...
    C'était une autre époque. Merci de nous le rappeler.
    Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour ma Marité

    J'ai trouvé cette jolie citation sur le rire :

    Lorsque le premier bébé rit pour la première fois, son rire se brisa en un million de morceaux, et ils sautèrent un peu partout. Ce fut l'origine des fées.
    [James Barrie]
    Extrait de Peter Pan

    Très bon dimanche, bisoussssSSSSS
    Lyly

    RépondreSupprimer
  7. Moi j'aime les punitions cons (style les lignes ou les verbes à recopier) et d'autres profs adorent les punitions "pédagogiques" (style réfléchir et écrire un texte sur la mauvaise action qu'on a fait....) !!!!

    Non vraiment, quand je réfléchis à moi enfant: pas moyens, je préfère les punitions cons qu'on fait sans réfléchir!!!

    Bref après ces paroles intelligentes, je m'en vais!

    RépondreSupprimer
  8. Bouh!!!les punitions, j'aime pas trop comme tout le monde...J'ai aussi le souvenir des bons points...Bon week-end..

    RépondreSupprimer
  9. le commentaire de lyly est super, hi hyi...bonne journée marité, merci de ton coucou, bise...

    RépondreSupprimer
  10. @ LIZA les punitions n'ont jamais fait rire... Je les abhorrais... surtout quand elles étaient collectives !!!
    BISOUS.

    @ BRAVO TONTON MITCH', tu t'en sors bien...
    Bon dimanche aussi. GROS BECS.

    @ Ma NANNICK !!! Tu fais monter la pression là :-))) C'est pour nous faire mousser ???
    Je t'embrasse en riant. Beau dimanche.

    @ LE BOURDON... le rire est le propre (ou le figuré) de l'homme...
    Ah oui, la torgnole en plus, pour accentuer et bien marquer cet incident !!! Ce qui n'arrangeait en rien et ne solutionnait rien. Comme je te comprends...
    BIZzzzz... la mouche attendrie...

    RépondreSupprimer
  11. @ RICHARD,
    Eh oui !!! Une autre époque et d'autres façons de faire... Doit-on la regretter ?
    Je n'en sais trop rien...
    BISOUS.

    @ Bonjour ma LYLY,
    Très jolie citation, merci de nous la faire partager.
    Bon dimanche. BISOUSsssssss.

    @ CHRYS,
    Tu m'épates là !!! La punition con te semblait moins sévère et futile peut-être. Tu devais te sentir moins concernée... donc moins "en faute" :-)))
    Bien évidemment, en maternouille difficile de donner des verbes. Tu mets au piquet ? :-))))
    Beau dimanche. BISOUS.

    RépondreSupprimer
  12. @ ARMELLE, j'ai toujours eu horreur aussi ... des bons points !!! La pratique carotte-bâton m'agaçait profondément !!!
    BISOUS.

    @ LE PIERROT, not' LYLY est une poétesse, ne pas l'oublier...
    BISOUS.

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour, Marité.

    J'adore Bergson...
    Merci beaucoup.Pour tout

    Bonne journée.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  14. A.
    a : le rire et le propre de l'homme (Rabelais)
    b : Il faut rire avant d'être heureux de peur de mourir avant d'avoir ri. (La Bruyère)
    c : rien n'est plus sérieux que le rire (Flaubert)
    d : Certains ont défini l'homme comme un animal qui rit, ils pourraient aussi le définir justement comme un animal dont on rit. (Bergson)


    B.
    Navrée, j'ai perdu mes lunettes... je ne peux pas écrire.
    D'ailleurs, à quoi ça sert de prouver qu'elle a à la fois tort et raison...?

    C.

    1/ Fou rire... et rire fou ?
    Euh... (je ronge mon crayon... s'agirait-il de la place de l'adjectif dans la phrase, de la nature du mot "rire" ou "fou", d'ailleurs ?

    2/ Fou rire : rire incontrôlable.
    Rire fou : un rire exagéré...

    Entre les deux, Pierre Doris disait qu'il y avait une camisole... :-)))


    (OK, Tonton Mitch l'a déjà dit, mais je n'ai pas copié... )

    Bises et bonne journée, Marité.

    PS si tu me donnes une punition, maîtresse, parce que je n'ai pas fait la seconde, je le dirai à ma maman et elle te fera un mot pour te dire que les punitions sont tout à fait interdites désormais en classe, et que même le mot "punition" a été banni, parce que trop chargé de connotation religieuse.

    Na !!!

    RépondreSupprimer
  15. le rire est satanique,il est donc profondément humain (Baudelaire)
    Je ne cois pas qu'il soit si satanique que cela!
    C'est terrible le fou-rire qui peut nous prendre dans les pire moments !
    La punition est "satanique"!
    Je ne me sens pas de la faire aujourd'hui!!
    Bisous et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  16. «La seule cure contre la vanité, c'est le rire, et la seule faute qui soit risible, c'est la vanité.» Bergson.
    Voilà HERBERT rien que pour te faire plaisir...
    Je t'embrasse.

    @ Ma QUICHOTTINE,
    Question A: parfait.
    Question B: ne cherche pas tes lunettes, tu as raison.
    Question C: oui, il s'agit de la place de l'adjectif qualificatif qui peut changer le sens de la phrase.
    Et tes définitions sont complètes.
    Donc, bien que tu aies "zappé" la deuxième question, tu ne seras pas "punite"... parce-que je ne sais pas le faire. Pas la peine de "moucharder" à ta Maman, je suis contre les pensums et autres sévices... Qu'elle se rassure :-)))
    GROS BISOUS. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  17. @ FANFAN, je te fais un mot d'excuse... et pi ché toute !
    Satanique oui, la punition peut l'être !!! Les fous-rire peuvent se déclencher à tout moment, et souvent de façon inopportune.
    BISOUS.

    RépondreSupprimer
  18. Ouh là là, les punitions "intellectuelles" c'est trop trop dur pour moi ! Une bonne vieille claque, c'est bien plus rapide !!!!!!!!!!
    Non,non, pitié, Marité, ne me punis pas, je blaguais, c'est tout !!!!!! :-)
    Mille bises Marité.

    RépondreSupprimer
  19. je n'ai jamais eu de punition!!snif!!!c'est pas juste!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  20. " Je ris de me voir si belle en ce miroir,
    Ah, je ris de voir si belle en ce miroir ...

    j'adorais chanter ça, et il y avait
    toujours un de mes frères pour dire : "ben, y a pourtant pas d'quoi rire !"

    Il y a des enfances bien difficiles ma bonn' dame !
    Mais j'étais de celles qui étaient très fières d'une belle punition bien faite avec les cent lignes
    bien propres et bien disposées...
    on est fier de ce qu'on peut !

    RépondreSupprimer
  21. @ MARIE,
    Après la claque, il y a la fessée, le tirage d'oreilles, ou de cheveux, le piquet, les tours de cour... etc... etc...
    Ben non, que je ne te punis pas, tu es une de mes chouchoutes :-)))
    GROS BECS.

    @ ***ISABELLE***
    Jamais "punite" !!! Polissonne comme tu es, ça m'étonne !!!
    Bonne journée.

    @ SOVEIG,
    Tu étais la Castafiore ou le messante sorcière de Blanche-Neige alors...
    Et comment pouvait-on encore te donner des lignes après tant de soin et de bonheur à les faire ???
    Aujourd'hui, ce genre de punition peut se faire à l'ordi: un copié-collé et pi ché toute !!!
    GROS BECS.

    RépondreSupprimer