jeudi 19 mai 2011

Ronsard revisité.

Un poème de Ronsard revu et corrigé...
Mignonne, allons voir si l'arthrose
Qui ce matin tant m'ankylose
Depuis qu'a sonné mon réveil
Pour clore une nuit de sommeil
Aura perdu de sa vigueur
Après un footing d'un quart d’heure.
Las ! Voyez comme sont les choses,
Il faudrait que je me repose.
Mes maux, loin de se calmer
Las, las, ne cessent d'empirer.
Ô vraiment, marâtre nature
Avec l'âge, la douleur perdure !
Donc, si vous m'en croyez, mignonne,
Tandis que votre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté
Avant que ne ternisse votre beauté,
Pour assouvir toutes envies
Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie !

37 commentaires:

  1. bravo (l'autre je l'ai appris au lycée récité(déclamé!) 20sur 20 mais je déteste Ronsard

    MDR

    RépondreSupprimer
  2. les poèmes d'Herbert sont bien mieux ! :o)

    RépondreSupprimer
  3. Maman me disait:" les douleurs c'est un brevet de longue vie"

    Bzzz...

    RépondreSupprimer
  4. Sacré Ronsard!
    Amoindri par les rhumatismes, mais toujours l'oeil vif, l'esprit pétillant, et l'envie des bonnes choses :-)

    RépondreSupprimer
  5. COUCOU et merci car des souvenirs aussi pour moi. Je pense que j'avais eu un 15 pour l'avoir récité bisou et belle rose

    RépondreSupprimer
  6. Bravo et merci pour cette poésie pleine de vérité,de douceur mais avec les petites douleurs !
    J'adore!!!
    Est-ce que je peux prendre le texte ..merci .
    Bisous
    Thérése.

    RépondreSupprimer
  7. coucou,
    entre la rose
    et la poire,
    j'opte pour la poire,
    vu qu'en general,
    j'en suis une bonne,
    bien que
    déja un peu 'blette'....hihiiii
    bisous, ma grande
    claire

    RépondreSupprimer
  8. Nicolenini19.5.11

    Je me demande si une petite Williamine n'a pas des supers effets Moi quand j'en bois, j'ai pu mal nul part. Bravo pour la revisite des bisettes

    RépondreSupprimer
  9. Bravo!!!
    Nique l'arthrose et vive les roses et Ronsard et la poésie..
    poil au zizi!
    P.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour, Marité.

    Mais ce n'est pas Ronsard revisité.

    C'est toi qui es une Ronsarde qui mérite d'être connue...

    Merci beaucoup.

    Je t'embrasse.

    P.S. Barbara exagère. Exprès.

    RépondreSupprimer
  11. @Herbert non!
    @la fourmi et almanachronique :MDR
    @ le bourdons je vais vivre trèsssss longtemps alors
    surtout en ce moment :o(

    ah les "mamandises "!♥

    @Marité j'aime le boulier et le photophore par contre !!!

    RépondreSupprimer
  12. Une très belel photo et Ronsard revisité, c'est excellent.
    J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce texte.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  13. @ BARBARA
    Nous l'avons tous apprise cette poésie. Je l'aime toujours autant... et plus encore remaniée :-)))
    Le boulier est un "reste" d'école élémentaire... et le photophore est un cadeau de TGV !!!
    BISOUS.

    RépondreSupprimer
  14. ktrine19.5.11

    Ben ma Zamie mi mi, kesse kisse passe o matin? té rcran tu npeu mi arké, ché koi sbrin lô? Des becs à ti, tin texte il é super!

    RépondreSupprimer
  15. Je trouve cette ségrégation scandaleuse !
    Quand on a pas d'arthrose mais de l'arthrite ...
    ben, ça ne rime plus avec rose.
    Le vieux Ronsard n'a pas prévu le cas, semble-t-il
    et les "remanieurs" non plus !!!

    Me reste plus qu'à retourner au post précédent
    qui causait de marguerite ... lol

    Bisous Marité
    (la râleuse de service)

    RépondreSupprimer
  16. Bravo!Tu es à la AUTEUR !!!!!
    Tout de même, quel ÉPINEUX problême que l'art-rose!!!!

    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  17. supers commentaires bravo !

    RépondreSupprimer
  18. En fait, c'est c'est exactement l'esprit du poème original... mais modernisé ;-)

    RépondreSupprimer
  19. Morte de rire devant le commentaire de Solveig... C'est vrai ça !

    Il faudra trouve un autre poème...

    En tout cas, j'ai bien aimé ce poème revisité, tout en espérant que tu n'en souffres pas.

    Bisous et douce soirée à toi.

    RépondreSupprimer
  20. @ Oui, LE BOURDON, il paraît que ce dicton serait avéré. Ben, je me réserve de belles années...
    Bizzz... la mouche pleine d'esPOIRE.

    @ RICHARD
    Il ne cache rien ce vieux Ronsard. D'ailleurs, sa Cassandre s'en est rendue compte... d'ici qu'elle le mette en maison de retraite y a pas loin :-)))
    Bisous.

    @ ✿ ♥ FRANCE ✿ ✿
    Je ne me rappelle plus de mes notes d'école... d'ailleurs, étant maîtresse j'ai toujours eu horreur de devoir noter :-)
    Bisous.

    @ THÉRÈSE
    Tu peux, bien entendu, prendre ce texte, il n'est pas ma propriété.
    Bisous.

    @ FOURMIGUETTE
    Didon, c'est une jolie comparaison que tu nous proposes... Tu m'as fait rire. En fait, tu choisis le moindre mal... si on peut dire :-)
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  21. Ah, ah, ah... On ne peut que rire de nos malheurs en lisant ce remaniement particulièrement réussi...
    Belle trouvaille Marité.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  22. Bonsoir ma Marité
    ça c'est original dis donc, une jolie trouvaille !
    J'espère que t'es en pleine forme quand même ! :-))
    Belle soirée, bises, Lyly

    RépondreSupprimer
  23. Et contre l'arthrose, vive le bouquet de cirrhose qu'on a rose, et qu'on arrose!

    ***
    Gros Bi...hic****

    RépondreSupprimer
  24. Celui qui a écrit cela doit parler en connaissance de cause !!
    Mais ose détester Ronsard ?
    C'est bien fait, on ne peut le nier ,et puis...Il vaut mieux prendre ses petits bobos avec le sourire!

    Bisous

    RépondreSupprimer
  25. quel magnifique poème..mème mieux que l'original je trouves..car il s'adresse à un plus large public ..hihihi...

    bises...

    RépondreSupprimer
  26. Extra :) Une bonne journée pour toi et proooofite !

    RépondreSupprimer
  27. @ NINI, la Williamine est un médicament comme un autre... Et pas besoin d'ordonnance... seulement, les effets ne durent qu'un moment :-)))
    Bisous.

    @ POMME !!!!!!!!!!!
    J'aime comme tu manies les rimes
    Et la gouaille qui les anime...
    Bisous.

    @ Bonjour HERBERT
    Barbara n'a pas tort, tu maîtrises fort bien la poésie... tu crées...
    Dans ce cas, c'est juste un détournement, le canevas était déjà là.
    Je t'embrasse.

    @ DIMITRI
    La jeunesse encore pour toi... Profite, profite.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  28. @ Ma KTRINE
    Ben, m'tiote j'ai du maux à m'n'os d'mes hanches... Eune tiote balade va m'arquinquer ça.
    GROS BECS.

    @ SOLVEIG
    J'adore tes râleries...
    Bien vu pour arthrite et marguerite...
    La différence entre les deux maux est épineuse... Et pour réparer l'injustice je te propose un bain aux boutons de marguerites :-)
    GROS BECS.

    @ CLAIRE FO...
    EXCELLENT jeu de maux/mots !!!
    L'art-rose est un prétexte
    pour évoquer un contexte...
    BISOUS.

    @ Tout à fait DEEF.
    A mon avis, plus d'un élève apprécierait cette "prose" :-)
    BISOUS.

    @ Ma QUICHOTTINE
    Solveig est une sacrée joueuse... Je lui laisse le soin de composer un autre poème. Elle en est capable :-)
    Ben, arthrose ou arthrite, je ne vais pas m'apesantir... La machine est parfois grippée, juste un peu l'huiler...
    Belle journée. BISOUS.

    RépondreSupprimer
  29. @ OXYGÈNE
    L'humour est une forme qui me plaît pour traiter tous les bobos...
    GROS BECS.

    @ Bonjour ma LYLY
    Si le matin, tu te sens un peu rouillée, tu lis ce poème et tu te sens apaisée:-)
    BISOUSssssssssssss.

    @ Rohhhh CILDEMER,
    Au diable l'arthrose, préférons lui l'humour à petites doses !!!
    GROS BECS.

    @ FANFAN
    Ce texte revisité est épicurien malgré tout. Profitons dès aujourd'hui des roses de la vie...
    BISOUS.

    RépondreSupprimer
  30. @ ***ISABELLE***
    Ah ! Voilà un cri du coeur !! On se sent tou(te)s concerné(e)s :-
    BISOUS.

    @ Le blÖg d'Ötli
    Merci à toi...
    Journée lumineuse et rosée :-)
    BISOUS.

    RépondreSupprimer
  31. J'aime énormément cette nouvelle version qui, hélas, colle un peu trop à la réalité !

    RépondreSupprimer
  32. Bonsoir, Marité.

    Un canevas, ce fabuliste ?

    Il n'est pas du tout facile d'y faire pénétrer l'aiguille...

    Bon week-end.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  33. @ MARTINE 27
    Ah pour sûr, ça sent le vécu... et certains jour, les épines de la rose piquent plus que d'autres !!!
    BISOUS.

    @ Bonsoir HERBERT
    Je tenais à dire qu'il était plus facile de "parodier" un poème que de le créer.
    J'aime ta remarque sur l'aiguille et le canevas :-)))
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  34. Un vrai régal ta réécriture!!!!!

    Beau weekend Marité.

    RépondreSupprimer
  35. Je dirais même plus! L'humour à grosses doses;o)

    ***
    BIZZZOUZZZZ et super beau dimanche****

    RépondreSupprimer
  36. ça confirme ce que je pensais, je n'aime pas Ronsard !!!!!!!

    RépondreSupprimer
  37. @ Oui, CILDEMER, nous sommes bien d'accord !!
    GROS BECS.

    @ Ah bon, MARIE, et celui-ci nouvelle version ???
    GROS BECS.

    RépondreSupprimer