dimanche 27 novembre 2011

Indigne

Un titre qui évoque un mouvement. Il ne s'agit pas vraiment de cela, quoique... "Indigne" est le nom choisi par Didier Bénureau pour son nouveau spectacle au Splendid. Nous sommes allés le voir samedi soir. Quand je dis "nous", au départ nous étions quatre (mon titiot, son namoureuse, mon épousé et moi-même) au final nous n'étions plus que trois !!! Une circulation intense dans Paris... Mon titiot nous a enjoint de quitter son véhicule afin de nous rendre à pied au théâtre. Il nous a rejoint à la fin du spectacle !!! Méga déception !!!
Pour vous donner envie d'y aller... à pied... voici la bande annonce et la fameuse chanson "Morales" qui clôturait cette soirée-délire.
Esprits chagrins s'abstenir !!!

30 commentaires:

  1. mais!quel fils indigne...laisser ses parents et son amoureuse aller rigoler au spectacle pendant que lui est bien tranquille...dans les bouchons..à respirer du gaz carbonique!!!franchement j'espère que tu lui as souflé dans les bronches pour son retard!!!

    je plaisantes bien sur, bisou Marité♥

    RépondreSupprimer
  2. Merci!!!!!
    La bête en moi s'est RÉ...GA...LÉ...avec un E....

    Bonne semaine!

    RépondreSupprimer
  3. On a droit aux fautes, huhu !

    RépondreSupprimer
  4. Peut-être, un jour, je pourrais voir le spectacle...
    On ne sait jamais!
    Bisous de lundi
    Elisa, en Argentine

    RépondreSupprimer
  5. J'm'en doutais qu'c'était pour lui qu'vous alliez à Paname,bande de veinards, sauf pour ton fiston, pas de bol!!!
    Il a du rager! Toute mon affection à .....! Et à vous aussi bien sûr!
    A bient^t Mamarité!

    RépondreSupprimer
  6. coucou,
    le grand 'DIDIER'...hiii
    je pense que je devrait me contenter de le voir en dvd...
    dommage..
    mais bon....
    PARIS, c'est pas la porte à coté...
    bizzzz, ma grande
    claire..

    elle est ou, la réponse au post,
    précédent ??
    C'est qui, c'est quoi, au final...
    rebzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  7. Un Maure à laisse ? ... c'est un gros chien noir, sûrement.
    Y en a chez les Mitaires ? ben, si'il le dit le monsieur !
    Dommage que fiston n'ait pas pu profiter du spctacle ... va falloir y retourner!
    Bisous Marité.

    RépondreSupprimer
  8. @ ***ISABELLE***
    Je sais que tu plaisantes, mais franchement, ça n'a pas été très drôle pour lui. Il a passé environ 4 heures dans la voiture pour effectuer 8O kms, chercher un parking, et nous attendre à la sortie !!!
    C'est infernal Paris... D'ailleurs, s'il y a une prochaine fois, je recherche quelqu'un(e) pour nous héberger la veille :-)
    GROS BECS.

    @ CLAIRE FO...
    J'ai bien RI-GO-LÉ et E... ZAUSSI.
    Ce petit bonhomme en colère se (nous ?) libère de certaines frustrations imposées par la société et la morale.
    GROS BECS.

    RépondreSupprimer
  9. @ Meuh oui, DEEF, tu peux z'en faire des fô-ôtes chez les mitaires :-)
    BISOUS.

    @ Merci de ta visite ELISA.
    Tu ne le verras peut-être pas en Argentine mais en France oui.
    A bientôt.

    @ Eh oui, min tiot ALAIN, tu sais combien nous apprécions Bénureau et son humour grinçant... déjanté... politiquement incorrect.
    Not' titiot a fini par relativiser seul dans sa voiture, et se dire que c'était râpé pour lui. Je le remercie de s'être "sacrifié" pour nous. Ce n'est pas un fils indigne ce tiot là.
    GROS BECS et à béto en Picardie :-)

    RépondreSupprimer
  10. @ Ma FOURMIGUETTE
    Il te faudra attendre un peu pour le DVD de ce nouveau spectacle, mais tu ne seras pas "déçute-ute" :-)
    Ben, la soluce était dans mes réponses aux commentaires. Il s'agit certainement d'un plaqueminier. Je vais "tâcher-moyen" d'obtenir un kaki d'ici peu pour l'affirmer.
    GROS BECS.

    @ M'tiote SOLVEIG
    Ah oui, un quien qui a un quotient pisychologique un peu diminué à cause de sa laisse. Si tu veux connaître toutes les paroles C'EST LÀ -À !!! Et ce n'est pas triste :-)
    GROS BECS.

    RépondreSupprimer
  11. Si je dois aller au théâtre du Splendid à pied, je ne suis pas arrivée ..; Ou alors il va falloir que Bénureau soit programmé pendant un an ...

    RépondreSupprimer
  12. Le pauvre:(ton mari) il a passé tout ce temps à chercher une place?
    J'aime bien ses fautes !! tu connais la première phrase du" petit livre rouge "(qui n'est pas rouge ) du militaire : "chercher à comprendre, c'est commencer à désobéir " (véridique )
    Bisous

    PS: j'espère voir une photo de tes bananes un jour!!

    RépondreSupprimer
  13. Ca semble, en effet, excellent! Merci, Marité! Oui, tu nous donnes envie d'y aller. Un super spectacle à déguster entre intimes.
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  14. Excellent mais quel dommage pour ton titiot...Fallait bien qu'un gare la voiture !!!! Bonne journée...

    RépondreSupprimer
  15. Il y a quelques années il m'est arrivé à peu près la même chose, puis finalement, j'ai fait le choix d'aller jusqu'au bout quoi qu'il arrive. Je suis arrivé devant le théâtre pile à l'heure du début du spectacle et dans un dernier accès de colère j'ai laissé la voiture devant le théâtre en disant "on ira la récupérer à la fourrière" !
    Finalement tout s'est bien passé et à la sortie du spectacle, nous étions les seuls à avoir la voiture juste devant la porte.
    Quelquefois on peut avoir de la chance !

    RépondreSupprimer
  16. Anonyme29.11.11

    J'adore!!!!!!!!!!!!!!
    Pascal

    RépondreSupprimer
  17. Se garer dans Paris parfois c'est vraiment un exploit. C'est dommage qu'il ne soit arrivé qu'à la fin.
    Ce spectacle avait l'air très réussi.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour, Marité.
    Il fallait une victime...
    Quel dommage...
    Quant à la vidéo, elle ne s'ouvre pas.
    Mais, pour une fois, elle le dit...
    Je reviendrai.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  19. @ Un an... voire deux LIZA !!! Mais je sais qu'à Paris tu dois avoir un pied-à-terre :-)
    BISOUS.

    @ Non, non, FANFAN, c'est mon titiot qui nous emmenait.
    Intéressante cette première phrase de "la bible du mitaire"...
    Bonne journée. BISOUS.

    @ RICHARD
    Si tu as l'occasion n'hésite pas...
    BISOUS.

    RépondreSupprimer
  20. @ ARMELLE
    Oui, un concours de circonstances indépendantes de notre volonté... et pi ché toute !!!
    BISOUS.

    @ Je m'imagine bien ta colère et ton agacement OUNTÈS PASSAT !!!
    Par contre, j'ai remarqué une quantité de deux roues sur les places de parking... Plus faciles à garer et plus maniables dans cette circulation intense.
    BISOUS.

    @ Ah oui, PASCAL, tu ne me surprends pas :-)
    GROS BECS zavousdeux.

    @ Bonjour HERBERT,
    Oui, très, très dommage...
    Et cette vidéo n'est pas visible encore ??? Clique sur le lien juste dessous pour voir. Peut-être que...
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  21. Bonsoir, Marité.

    Me voici mystère incarné.
    Il ne manquait plus que cela...
    C'est gai
    Et je deviens un imbécile...heureux

    Merci beaucoup.

    J'ai bien ri.

    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  22. Bonsoir HERBERT,
    Mais non, mais non...
    Enfin, tu as pu la voir c'est ce qui importait.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  23. Ça a dû être vraiment frustrant pour ton fils et je suis sûre que vous avez tous perdu un peu du spectacle en vous disant : "Mais qu'est-ce qu'il fait ?" "Est-ce qu'il va bientôt arriver ?"...
    Ce Bénureau a vraiment l'art de la mimique... ;-)
    Gros bisous à toi Marité

    RépondreSupprimer
  24. Oui OXYGÈNE... c'était exactement le sentiment que l'on avait !!!
    Bénureau est d'une vitalité extraordinaire et son corps tout entier s'exprime beaucoup dans son jeu de scène.
    GROS BECS.

    RépondreSupprimer
  25. Ah oui! Je crois que j'aurais eu les boules, moi aussi!
    Que ce soit d'avoir raté le spectacle, ou d'y avoir assisté avec toujours dans la pensée que quelqu'un manque à mes côtés!

    RépondreSupprimer
  26. ☆•.¸.MILDRED.¸.•☆
    C'est exactement ce que j'ai ressenti toute la soirée. D'ailleurs, mon tiot m'a dit à la sortie: "Ça va Maman, tu as quand même pu rire ?" Un seul être vous manque (et surtout celui-là...) et tout est dépeuplé...
    GROS BECS.

    RépondreSupprimer
  27. Eh bien... vous en avez aussi bien des déboires...
    J'avais plein de retard chez toi, Marité, mais j'espère que tu ne m'en voudras pas.

    Si vous revenez un jour sur Paris, OK pour t'héberger la veille, mais à condition qu'il n'y ait pas de grève de RER... ou de souci sur la ligne. ça peut aussi arriver. :(

    Bisous tout plein et bonne journée à toi.

    RépondreSupprimer
  28. Ma QUICHOTTINE, moi-mếme je ne peux te
    suivre assidûment en ce moment... because the kitchen !!! Je suis l'arpette et mon épousé a besoin de moi à chaque instant.
    MERCI beaucoup pour ta très gentille proposition. Je ne m'imaginais pas que circuler dans Paris un samedi après-midi était aussi pénible !!! Peut-être était-ce à cause des achats pour Noël ???
    Je t'embrasse fort et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  29. Circuler dans Paris est toujours galère... Il vaut mieux prendre le métro (et, par la même occasion, se sentir un peu sardine dans sa boîte...) :))

    Gros bisous, Marité.

    RépondreSupprimer
  30. Merci pour ton conseil avisé ma QUICHOTTINE.
    Bonne soirée, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer