dimanche 7 décembre 2008

En attendant Noyel... Cadeau... 2°


Deuxième envoi, celui de mon Lenny, mon fils unique et préféré...la prunelle de mes yeux... la chair de ma chair... la poire et le fromage... TOUT...
Un autoportrait de Léon Spilliaert.
"Un esprit enclin à la dérision et à l'ironie, le non-conformisme et le désir de jeter un autre regard sur le monde...
Cet homme posant en complet dans son atelier à peine éclairé, qui fixe-t-il si intensément, voire avec suffisance ?

Croiser son regard “revolver”, c’est probablement assister au propre reflet de son auteur.

En réalité l’effet produit trouble en abîme : il est notre miroir, sa souffrance menaçante est la nôtre...

De ce monde tourmenté, quelques rares reflets laissent toutefois imaginer que l’aurore n’est plus très loin."

Merci mon LENNY

1 commentaire:

  1. Super l'envoi de Lenny mais cela donne froid dans le dos, bien sûr comme il est dit on peut effectivement imaginer que l'aurore n'est plus très loin, l'espoir est toujours présent

    RépondreSupprimer