vendredi 24 octobre 2014

Road trip fifteen

Voici l'avant-dernier billet de cet ouest américain ("Enfin !!!" entends-je au fond de la classe...)
J'avais annoncé une balade en mer... l'océan pacifique... pour être précise.
Tout d'abord le contempler...
 surfer peut-être...
et se rendre au "Pier 39" de San Francisco...
Nous ne serons pas les seuls !!!
Puis prendre le ferry...
 pour atteindre l'île d'Alcatraz
et son monde carcéral qui vaut un droit de visite.
Une fois sur place, on est vraiment dans "l'ambiance"... 
Un audioguide explique de manière détaillée (avec témoignages, bruits de portes qui claquent, cris...) la vie des détenus les plus durs, les plus violents, les plus rebelles du système pénitentiaire américain, l'évasion célèbre de 1962, ainsi que le quotidien du personnel et de leurs familles.
Le vestiaire...
Les douches...
Une cellule...
Et ce réservoir d'eau qui évoque l'occupation amérindienne de 1969.
On est très impressionnés par cet endroit 
et l'on ressent comme une envie d'évasion !
 Pas de questions pour ce billet... 
juste une chanson pour reprendre pied !!!

dimanche 19 octobre 2014

Road trip fourteen

Nous sommes à quelques jours de la fin du voyage... 
Les températures reviennent à la normale et nous remettons nos pulls et  nos jeans !
En cliquant sur la photo vous connaîtrez l'endroit.
Oui, oui, c'est bien "La Maison bleue".
Nous ne logions pas à San Francisco, mais plus au Nord. Il nous fallait régulièrement traverser ce célèbre pont (parfois dans la brume) pour nous y rendre.
Deux indices cinématographiques pour savoir où nous dormions !!! 
San Francisco est bâtie sur une des 50 collines qui l'entourent. Différentes architectures s'y côtoient. Des maisons victoriennes, à base de séquoia, très colorées, à plusieurs étages, surnommées "Painted ladies" et des constructions très modernes.
Les rues sont très pentues Pour se rendre dans la Lombard Street, on penche démesurément en avant ou en arrière selon... Cette rue est constituée de 8 lacets en épingles très prisés des amateurs de slaloms.
Un autre moyen de transport dont j'avais déjà publié une photo, le cable car. En voici une autre, où l'on voit bien le demi-tour manuel effectué par des employés.
Et enfin cette statue d'un célèbre explorateur (souvenir d'Histoire...), tout près d'une tour qui permet une vue à 360° de la baie, dont le nom est celui de la première femme-pompier volontaire de San Francisco...
Qui est-il ?
Sur le prochain billet on prendra la mer... c'est un indice pour cette devinette :-)

mercredi 15 octobre 2014

Road trip thirteen

Moins de paysages... un peu de vie citadine :-) Nous arrivons presque au terme du périple.
Deux villes qui marquent (ou ont marqué) l'histoire de la Californie.
Tout d'abord Bodie, ville fantôme aujourd'hui, très florissante en 1859, la ruée vers l'or est à son origine. "Elle était même la deuxième ville de Californie avec 10000 habitants et 2000 maisons. Deux banques, des journaux,  une prison, 30 mines, une voie de chemin de fer et 65 saloons sur la rue principale longue de deux kilomètres. Au total, 90 à 100 millions de dollars d’or furent extraits de ces mines. Et logiquement, la ville sentait la poudre: hold-ups, bastons, assassinats… le far-west, quoi."
Et puis Sacramento. C'est là que furent découvert les premiers filons d'or, à l'origine de la spectaculaire et désastreuse ruée vers l'or, entre 1848 et 1856, ce sont plus de 500.000 personnes qui vinrent tenter leur chance en Californie.
Une vue du Capitole que nous avons visité librement. Le Gouverneur de Californie y siège, ce jour là aucune session à l'heure où nous y étions...
Une décoration très soignée, des bureaux à n'en plus finir... On se serait cru dans "House of cards" :-) 
Un ours dans le couloir... et pourquoi donc ???
Nous nous sommes baladés dans le vieux Sacramento aux bâtiments restaurés comme dans les années 1850.
A propos d'ours en voici un autre tout en légo. Combien de pièces ont été nécessaires pour le réaliser ?

jeudi 9 octobre 2014

Road trip twelve

On progresse vers l'ouest encore... et encore...
Après la Vallée de la Mort, nous poursuivons sur les hauteurs du parc national de Yosemite. L’environnement naturel est fragile : des incendies se déclarent souvent l’été, nous avons craint d'être détournés. Les pompiers veillent et circulent régulièrement dans les endroits sensibles. Les arbres sont les premières victimes...
Nous avons pu admirer à Mariposa Grove ces superbes séquoias géants !!! Difficile de les photographier en entier tant ils sont hauts !!! 


Un aperçu de l'intérieur d'un tronc que l'on peut traverser...
à pied ou... en voiturette électrique...
Mais que peuvent donc se raconter ces dames ???
En tout cas, en voilà un qui ne semble pas du tout intrigué par notre présence !!!

lundi 6 octobre 2014

Road trip eleven

Nous sommes fin juillet et entamons la partie la plus aride du périple.
On atteint les 44° dans la Death Valley !!!

Nous arrivons  à Dante's View qui surplombe cette vallée.
Peu de vert... tout est grillé !!!
Passage obligé par Zabriskie Point (titre du célèbre film d'Antonioni)...
On emprunte une route très sinueuse pour découvrir la Palette de l'Artiste. Des couleurs surprenantes révèlent des gisements de minéraux ferreux, qui se sont teintés sous l’effet de l’oxydation allant du rouge au vert en passant par le violet.
 À la tombée de la nuit (il fait moins chaud) nous descendons sous le niveau de la mer (- 86 mètres) à Badwater Basin ...
 L'Amoureuse de mon Titiot essaie une chorégraphie sur ce lac de sel,
c'est trop tentant...
Dans cette Vallée de la Mort, il est dangereux de s'y aventurer à pied, sans eau... toujours prévoir de faire le plein d'essence car on y rencontre peu de monde !!!
Pourtant... pourtant... nous avons croisé ce véhicule...
 Pourquoi cette déco sur la carrosserie et de quel modèle s'agit-il ???

mercredi 1 octobre 2014

Road trip ten

Pop, pop, pop, pop... la pause est terminée !
J'applaudis des mains (et des pieds) votre participation absolument jubilatoire sur ces empreintes ensablées... dont je ne connais même pas la quantité :-)
Après le plancher des vaches... 
nous continuons donc ce périple ouest américain où l'herbe est plus rare...
D'abord quelques pas sur le sable chaud de Coral pink Sand Dunes 
avant d'aller à Page où nous attendait Cindy pour la visite guidée d'Antelope Canyon
Cindy (une indienne Navajo) a chaleureusement partagé les émotions que l'on peut ressentir dans un tel lieu. Elle nous a emmenés dans son 4x4 (on ne peut y accéder par ses propres moyens) et nous a fait découvrir cet endroit superbe et lumineux (comme elle).
C'est un canyon très étroit, creusé par l'eau. Le soleil pénètre à l'intérieur rendant le lieu féerique. En fonction de la position du soleil et de son intensité, le grès de la roche prend différentes nuances du rouge sombre à l'orangé le plus vif. 
A votre avis vers quelle heure ces photos ont été prises ? Eh oui, les questions se corsent !!! 
Et, pour reprendre un peu d'altitude, nous avons clos l'après-midi par ce merveilleux point de vue: Horseshoe Bend.