jeudi 12 mars 2009

Découvrir l'écrit.

Samedi soir, Ktrine, "ma Conteuse", est venue à la maternouille, animer une "Soirée Contes". Lieu propice pour faire vivre l'imaginaire... Elle était accompagnée de Cha, qui, avec un certain professionnalisme, la relayait. Damien était présent. Il illustrait en "direct live", grâce à un vidéoprojecteur, ces merveilleuses histoires qui font vibrer les petiots et les grands ayant conservé leur âme d'enfant. L'alliance de ces deux prestations artistiques créait une atmosphère apaisante et captive. Le regard des spectateurs naviguait entre les conteuses et l'illustration sans pouvoir se fixer.
L'acte de conter tisse des liens entre ceux qui écoutent:
. parce-que c'est de la mémoire collective faisant appel à l'histoire de l'Humanité;
. parce-qu'à côté de soi quelqu'un réagit à l'écoute de cette Histoire.
Le dessin intensifie ces liens.
Le conte est un fabuleux outil pédagogique inscrit dans les Programmes:
"Connaître quelques textes du patrimoine, principalement des contes."
Ce dessin illustre un moment de "Bon conseil vaut de l'or" un conte Lituanien.

Celui-ci représente "Le roi qui voulait marier sa fille" un conte Wobé de Marie-Rachel Tahou.
Cerise sur le gâteau...la jolie Alex-Imé, petite amie de Damien, m'a offert celui-ci.
Leur blog : http://lepandaroux.canalblog.com/

2 commentaires:

  1. Le conte est un merveilleux outil, on lit, on écoute ce qu'il nous dit, on rêve , on se l'approprie et l'on rêve encore et encore, et puis on y croit un peu, beaucoup,passionnément et l'on y revient toujours, c'est un grand feu qui nous guide , qui nous emmène vers des contrées imaginaires où l'on voudrait croire que le conte est réalité, alors on continue, encore et encore à espérer que ce conte nous appartient et que l'on peut atteindre l'inaccessible étoile!!!

    RépondreSupprimer
  2. moi aussi j aime les contes et j aimerai que l on m en raconte encore..................

    RépondreSupprimer